« Spécial dédicace pour Alain | Main | Vite : Star Trek XI : bien, très bien même, voire réussi. »

May 25, 2009

Comments

Feed You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Zabou

Du tout (à part ma recherche google à l'instant, ce qui est fort léger) ! Tu pourrais en dire plus s'il te plaît ?
P.S. : c'est bien pour procrastiner ?

Nelly

Zabou : d'abord-euh, "procrastiner" n'est pas dans le Littré ;-)

Pour Laibach, c'est un groupe slovène des années 80, qui faisait de la pop synthétique, un peu brutale et robotique avec une reprise mémorable de "Life is life" des Beatles notamment. Imagerie nat-soc sur les pochettes, donc est devenu instantanément le chouchou des fafs de l'époque (il y a ainsi toute une frange de l'underground de l'époque qui a eu les faveurs d'un courant politique du fait de l'utilisation de l'imagerie dudit courant). Et le disque que je citais, c'est bien l'art de la fugue repassé à la moulinette bruitiste de Laibach. Un de leurs albums s'appelle "Opus Dei"...

Pour ce genre de groupes, "allumsic.com" et surtout "gutsofdarkness.com" sont deux bonnes sources. Ca et les extraits de trente secondes de iTunes.

Nelly

Zabou : glauque, le requin de Mozart???? Meuh! Punissez votre mère, passez-lui celui de Berlioz. Je recommande le Dies Irae au verset "tuba mirum", en 5.1 si vous pouvez ;-)

Zabou

Ca a l'air très... particulier ? Je vais prendre le temps d'écouter ça au calme car c'est vraiment inhabituel.

Pour le "Requiem", c'est surtout que ma mère et moi n'avons définitivement pas les mêmes goûts dans le domaine artistique, musique comme littérature. Comme autre requiem, j'écoute surtout celui de Fauré (Ah l'Agnus Dei est fou je trouve !), je n'ai plus dans l'oreille celui de Berlioz.

Mais pour les révisions, ce qui passe beaucoup aussi chez moi, c'est La Passion selon St Matthieu de Bach. Glauquissime selon dame ma mère ;)

XA

Laibach ? Mais j'ai même cela en vinyl. Leur version de Life is life est terrible...

Nelly

XA : il y aurait toute une petite analyse à faire sur ce que l'on range un peu vite dans la mouvance "indus", sur leur couleur politique, l'imagerie adoptée... et son influence sur la droite nationaliste. Je pense à D.A.F., Laibach, Front 242 voire, pour les plus aventureux, Einstürzende Neubauten. J'ai découvert tout ce petit monde dans un milieu bien faf (pas le FC, hein, plutôt certains servants de messe de St Georges et des groupuscules AF à mi-temps et skins l'autre moitié de la journée). Je redécouvre actuellement, et - horresco referens - tout ça, l'indus pure et dure, l'EBM, etc., c'est un beau nid de gauchistes sauvages, pire que des situationistes, MAIS avec une prédilection pour l'imagerie nat-soc. Throbbing Gristle appellera même un de ses disques, "Zyklon B zombie", c'est dire jusqu'où ils poussaient la provoc.

Peu importe, au demeurant, qu'ils aient pu parfois plaire sur un malentendu; la musique, dans de nombreux cas, est exceptionnelle autant qu'elle est intense ; c'est un peu le Georges Bataille du rock, hein.

The comments to this entry are closed.